La sexualité , les rêves et Sigmund Freud

 

<

p style=”text-align: justify;”>Selon le père de la psychanalise, Sigmund Freud (1856-1939), les rêves satisfont nos désirs et sont liés à la sexualité. En effet Freud pensait que tous les rêves étaient liés à la sexualité. Pour étayer se théorie, Freud dressa une longue liste des métaphores sexuelles utilisées par ses patients dans leur rêves, troncs d’arbres, poignards et parapluies symbolisant le désir ou l’organe sexuel masculin, boîtes, chambres, tunnels, trous et boyaux représentant les désirs et organes féminins. il est vrai qu’à l’époque de Freud la sexualité faisait l’objet de multiples tabous et interdits et que la plupart de ses contemporains refoulaient plus ou moins leurs désirs sexuels. Mais avec la libération des mœurs, la sexualité peut être considérée comme un des nombreux sentiments, et non pas le seul, qui peut s’exprimer dans les rêves. Aussi suggestifs qu’ils puissent être, il convient de ne pas interpréter trop littéralement les rêves sexuels ou croire qu’ils expriment automatiquement des tendances refoulées du rêveur, ils peuvent parfois n’être que le témoignage d’une imagination extraordinairement riche et fertile.